La gazette : « Une poétique du canal de Bourgogne »

 

A quoi peut servir une gazette de « la poétique du canal de Bourgogne » ?

Il sagit en quelque sorte d’une chambre d’écho pour faire résonner ce que nous inspirent lhistoire et la mémoire du canal, la richesse de sa biodiversité, son actualité nourrie dimaginaires et les questions de son futur. Autant de sujets qui intéressent l’économie touristique du Tonnerrois et le devenir de cette machine hydraulique complexe qui partage avec lArmançon, des préoccupations de ressource en eau et de qualité des milieux naturels.

 

   Comment ça marche ? 

Chaque jeudi soir, à compter du 2 juillet, nous adresserons une version numérique de la gazette aux prestataires de tourisme et de loisir du territoire ainsi quaux mairies des communes riveraines. LOffice de tourisme relayera la gazette en version papier à disposition des visiteurs.

 

Chaque destinataire pourra dès réception afficher, imprimer, relayer la gazette dont la version papier se présente sous la forme dun A4 recto noir et blanc. 

Ainsi les visiteurs et les habitants auront accès à des articles organisés en 4 rubriques :
Au fil de leau, Histoire et mémoire, Flore et faune, Le canal au futur(s).

Chaque article est accompagné dun lien « pour en savoir plus » qui conduira le lecteur sur une page du présent site où trouver des développements.

Cette proposition éditoriale de l’été 2020, légère et ludique, se complète dune grande carte sensible du canal dans la traversée du Tonnerrois, nouvelle version de la carte initiée la saison dernière en lien avec les balises poétiques éphémères créées alors par 6 artistes. Elle sera accessible en version numérique sur ce site mais aussi diffusée auprès des acteurs du tourisme en version papier à 1500 exemplaires.

 

Lensemble de ce dispositif a vocation à favoriser les échanges, les contributions, les témoignages, à partager des documents visuels et sonores, bref à multiplier les relations et interactions via ces supports, mais aussi par les réseaux sociaux, au bénéfice du canal et des multiples formes du vivant et de la poétique qui le caractérisent.

Illustration © Etienne Pélissier